Pourquoi la J.D.C.

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC) est la troisième étape du Parcours citoyen. La JDC est un rendez-vous obligatoire et indispensable entre les jeunes et la Défense. Elle concerne tous les jeunes Français, garçons et filles, de 17 et 18 ans.


Le parcours de citoyenneté :


Le parcours de citoyenneté remplace le service militaire depuis sa suspension par la loi de 1997. Il comporte trois étapes obligatoires : l’enseignement de défense, le recensement et la journée défense et citoyenneté. Au cours de ces trois étapes interviennent successivement l’Éducation nationale, les mairies et la Défense.


Au sein du ministère de la défense, outre les armées, deux directions du secrétariat général pour l’administration (SGA) sont plus particulièrement chargées de la mise en œuvre de ce parcours :


* la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) qui élabore la politique éducative du ministère ;


* la direction du service national (DSN) qui met en œuvre la politique du service national. Elle organise, gère et conduit la Journée Défense et Citoyenneté (JDC).


Les principaux objectifs de la JDC :


L’un des messages véhiculé par la JDC est l’importance des droits et des devoirs de tout citoyen. Un citoyen est avant tout un acteur responsable de sa vie. Mais c’est aussi un être capable d’intervenir au profit d’autrui, en situation de détresse physique, raison pour laquelle une initiation au secourisme est dispensée lors de la Journée.


Information sur la Défense :


La JDC permet aussi d’informer les jeunes Français sur les exigences et les enjeux de la Défense. La découverte du site d’accueil et des activités quotidiennes qui s’y déroulent, comme les échanges entre les jeunes et les militaires, contribuent à développer le lien entre les armées et la jeunesse.


Aide à l’insertion :


La JDC permet d’orienter les jeunes en difficulté vers les structures d’aides concernées grâce à des tests de détection créés par l’Education Nationale. L’aide à l’insertion implique des structures nationales et locales : Education nationale et structures d’enseignement (DRAF, DDEC), missions locales, établissement public d’insertion de la Défense, associations diverses.


Aide au recrutement :


La JDC offre une information sur les opportunités professionnelles de la Défense. C’est pourquoi, le recueil des demandes d’informations est transmis systématiquement aux organismes et armées concernés que ce soit pour le service actif ou pour la réserve.


La JAPD 2009 en quelques chiffres :


Depuis 1997, ce sont plusieurs centaines de milliers de jeunes qui ont fait leur JAPD. Quelques statistiques pour l’année 2009 :


* 765 000 jeunes présents à la JAPD (723 000 en métropole et 42 000 en outre-mer)


* 12123 salles JAPD activées en métropole et 676 en outre-mer. Ces salles sont animées par 2 intervenants des armées, des services et de la gendarmerie


* 11 000 intervenants formés par 110 formateurs


* 376 000 fiches d’intérêt pour les métiers transmises aux armées et à la gendarmerie


* 79 989 jeunes en difficulté de lecture détectés


* 13 000 jeunes ont donné leur accord pour être orientés vers les missions locales

* 11 587 dossiers de candidature ont été envoyés à l’ EPIDE


* 5 jeunes sur 6 se déclarent satisfaits ou plutôt satisfaits à la fin de la JAPD.

Syndiquer tout le site Contacter le webmaster