L’ Arago au service de l’Agence Française pour la Biodiversité

Parti lundi 27 février de Papeete pour un mois de mer, le patrouilleur Arago a débuté sa mission par trois jours de coopération avec l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB).

Après 4 jours de navigation, l’Arago, arrivé dans l’Archipel des Marquises, a effectué un premier mouillage à l’ouest de Fatu-Hiva afin de faire visiter le bateau aux jeunes élèves de l’école d’Omoa et d’embarquer par la même occasion la délégation de l’AFB. Le lendemain direction Ua-Pou et la baie de Hakahau où la délégation a pu rencontrer les équipes pédagogiques des écoles de Hakahau et Hakahetau. Enfin le dimanche 5 mars l’Arago a jeté l’ancre dans la baie d’Taiohae, au sud de Nuku-Hiva afin que la délégation puisse rencontrer le personnel du collège de Taiohae et être finalement débarqué pour ensuite pouvoir continuer leur visite d’écoles sur l’île de Nuku-Hiva sur les jours suivants.

L’AFB, dont l’un des objectifs est d’assurer un soutien et une expertise technique dans la maitrise des aires marines, travaille en étroite collaboration avec le ministère de l’éducation polynésienne afin de promouvoir le patrimoine écologique de Polynésie auprès des jeunes et ainsi les sensibiliser à la préservation de cette richesse inestimable.
Leur souhait de susciter des vocations parmi les enfants aura ainsi permis à ceux-ci de participer à de nombreux ateliers autour de la faune et la flore sous-marine locale tout en profitant de la présence de l’Arago pour leur faire découvrir la Marine Nationale.

Ce partenariat aura engendré de nombreux échanges entre l’AFB et l’équipage du patrouilleur, permettant de comprendre les missions respectives de chacune de ces deux entités.

Seul point noir de cette semaine, le retard d’une journée pour cause technique de l’Arago qui aurait dû arriver un jour plus tôt sur zone et ainsi faire profiter les enfants du collège d’Atuona sur l’île d’Hiva-Oa d’une visite du bateau qui fut bien regrettée.

Syndiquer tout le site Contacter le webmaster